PHARMACIE

Et la réglementation dans tout ça ?

 

La communication est un facteur clé de votre réussite commerciale.

Le cadre réglementaire de la e-pharmacie

La pharmacie est soumise au code de la santé publique, au code de déontologie et également au code du commerce.

Tout savoir sur l’ouverture d’un site internet

En synthèse, une pharmacie ne peut faire de publicité car la sollicitation de clientèle est interdite tout comme l’incitation à la (sur)consommation de médicament. La publicité sur les produits de parapharmacie est tolérée dans la mesure où elle respecte le code de déontologie. Ce dernier a d’ailleurs évolué en septembre 2016 en permettant aux groupements de communiquer sur les campagnes de prévention ou les prestations et activités proposées mais aucune publicité individuelle pour les officines membres ou adhérentes ne doit être faite. 

Quant à la vente en ligne, celle-ci est autorisée depuis mars 2013, pour les médicaments à prescription médicale facultative ainsi que pour les produits de parapharmacie. Les e-pharmacies peuvent vendre en direct ou proposer leur catalogue via une dizaine de places de marché ou plateformes qui bénéficient de plus de trafic car autorisées à communiquer.

Rattaché à une officine physique, le site internet marchant est soumis à l’autorisation administrative du directeur de l’Agence Régionale de Santé. Fin 2016, 359 e-pharmacies étaient enregistrées sur le site de l’Ordre des Pharmaciens.

L’arrêté du 28 novembre 2016 des « bonnes pratiques » de dispensation des médicaments définit les modalités de mise en œuvre à compter du mois de février 2017 (formulaire patient vérifié par le pharmacien, échange interactif, volume limité, notices à lire et hébergement sécurisé des données).

La vente sur Internet pour les pharmacies reste très encadrée pour la sécurité des patients et concerne actuellement moins de 2% des pharmacies.

La publicité est interdite aux pharmaciens. Est-ce le cas pour un site internet ?

Le contrôle de la publicité pour les médicaments est très réglementé, et internet ne déroge pas à ces contrôles. Il n’est pas possible de faire de la publicité ou du référencement pour des médicaments.

Différencier communication et publicité

Un site internet est un outil de communication qui peut diffuser de l’information fiable et contribuer à l’éducation santé. Cela permet au Pharmacien de fidéliser et de valoriser la notoriété de son officine.

Faire une lettre d’information, diffuser des documents d’information sanitaire et de prévention sont donc possible.

Pour faire de la publicité, sur les articles en promotion du moment par exemple, le pharmacien doit se conformer aux dispositions en matière de pratiques publicitaires du Code de déontologie. Une pratique publicitaire doit être «véridique et loyale, formulée avec tact et mesure, sans procédés et moyens contraires à la dignité de la profession.» (art.R 4235-30 et R.4235-22 CSP).

Ainsi donc ce qui est en pratique dans la pharmacie (espace de vente, comptoir et vitrine…) est réalisable sur internet. La publicité effectuée par un pharmacien est donc permise dans la mesure où elle procure aux internautes une information utile.

Que peut espérer un pharmacien de son site internet ?

Le site internet de l’officine va permettre au pharmacien de proposer de nouveaux services clients et donc de fidéliser sa clientèle, mais aussi lui apporter une visibilité pour développer sa notoriété.

Le site web permet de prolonger la relation client, de diffuser les informations relatives à son officine et de renseigner les e-patients sur son offre, ses prestations, ses promotions.

Internet est devenue l’outil de communication indispensable auprès des jeunes actifs comme des seniors, il est donc primordial pour le pharmacien d’y être présent pour créer du lien avec sa patientèle, renforcer son rôle de conseil, développer l’achalandage et au final sa rentabilité.

La pharmacie est ligne
  • Ne pas sous-estimer son impact au sein de l’officine. Si il est aisé de prendre en main l’interface de gestion d’un site internet e-commerce, il est beaucoup plus difficile d’en assurer la gestion quotidienne. (Logistique colis, référencement, web marketing, animation du site…) c’est un travail quotidien que le pharmacien ne peut effectuer seul.  Faire vivre un site e-commerce est un métier à part entiere. Il faut en avoir conscience et par conséquent bien penser et concevoir son projet web e-commerce
  • Il faut savoir qu’un site e-commerce coûte cher. Le pharmacien ne peut «lésiner» sur les moyens financiers attribués à sa boutique en ligne.. Il lui faut le prestataire capable proposer une solution globale performante ! Ce n’est pas tant le coût du site en lui-même (c’est un investissement et non une dépense), mais le coût de son animation, sa dynamique, son référencement, son budget AdWords (Google) et Facebook, la création de contenu pour un blog, l’animation des réseaux sociaux d’un blog et la création des contenus etc.
Le click and collect

UNE OPPORTUNITÉ POUR ALLIER
COMMERCE EN LIGNE ET COMMERCE DE PROXIMITÉ !

Le Click & Collect concernent tous vos clients, jeunes ou plus âgés qui disposent d’un smartphone ou d’un simple téléphone mobile et qui se trouvent en grande proximité de la pharmacie. Aujourd’hui, c’est un réel service différenciant apporté à l’ensemble de la clientèle. 

Savoir se démarquer pour être visible

Regardez les innombrables sites de groupement : ils sont identiques ! Ce ne sont que des “copier-coller” qui nuisent au référencement et donc à la visibilité. Ne vous trompez pas et soyez certain que Google n’aime pas (et si Google n’aime pas …n’attendez rien en retour !, Tous ces sites vitrine ont le même contenu.

Il vaut mieux passer par une agence web dont c’est le métier, qui vous fera un site à votre image avec un contenu unique, car votre pharmacie n’est pas la même que celle de votre voisin

ATTIRER

COMMUNIQUER

ANIMER

FIDÉLISER

Vous êtes intéressez par nos offres ?

N’hésitez pas à nous écrire. Nous prendrons contact avec vous par téléphone afin de parler de votre projet.

CONTACT HEALTH DESIGN

swagency

GRATUIT
VOIR